Toutes les news

Les agriculteurs font de plus en plus appel à des conseillers professionnels sur les subsides et les finances

26 août 2014

Les agriculteurs font de plus en plus appel à des conseillers professionnels sur les subsides et les finances

Les agriculteurs se professionnalisent et font de plus en plus appel aux conseils d’experts pour développer une vision d’avenir de leur exploitation. Cet adaptation est certainement en partie encouragée par la demande croissante des banques d’étayer solidement les plans d’investissement avec du matériel chiffré.

Ce n'est donc pas étonnant que plus de 70% des agriculteurs affirment avoir besoin de plus de conseils en ce qui concerne les subsides et les autres questions financières. Jusqu'il y a quelques années, beaucoup d'exploitants prenaient leurs décisions seuls et  considéraient les conseils externes comme une ingérence, même pour les gros investissements. Nous constatons aujourd'hui une évolution positive. Les agriculteurs deviennent plus professionnels que jamais et sont prêts à faire appel aux conseils d'un tiers.

L'enquête montre que les agriculteurs ne demandent plus conseil uniquement à leurs comptable, vétérinaire, fournisseurs d’aliments et banquier. 30% d’entre eux se lancent également dans des formations complémentaires. C'est d'autant moins étonnant que, suite à une décision de l'Europe de supprimer la protection des prix, les agriculteurs doivent faire face à la volatilité des prix et à une certaine insécurité. Les agriculteurs deviennent de plus en plus des dirigeants d'entreprises.

L'information contenue dans cet article est tirée de l'indice de confiance Crelan, une enquête menée annuellement qui  évalue la confiance que les agriculteurs et horticulteurs portent à leur secteur.

Consultez l'indice de confiance 2014

Gérez vos comptes en ligne

Trouvez votre agent

Contactez votre agent