Communiqué de presse commun

Le Crédit Agricole achète Centea au groupe KBC

4 mars 2011

Le Crédit Agricole achète Centea  au  groupe KBC

Le groupe KBC a conclu un accord avec le Crédit Agricole sur la vente de sa filiale Centea (Belgique) pour un montant total de 527 millions d'euros. 

 

  • L'entrée de Centea dans le Groupe Crédit Agricole marque un pas important dans la politique de croissance et de diversification que la banque mène depuis des années déjà. Ensemble, le Crédit Agricole et Centea formeront un nouvel acteur important du paysage bancaire belge, caractérisé par le maintien des valeurs coopératives du Crédit Agricole et par l'un des réseaux d'agents indépendants les plus étendus, au service de plus de 1 000 000 de clients.  
  • Pour KBC, l'annonce d'aujourd'hui s'inscrit dans le recentrage stratégique annoncé fin 2009. Le désinvestissement de Centea est un jalon sur la voie de la réalisation de ce plan stratégique et ne nuit nullement à l'efficacité du modèle d'entreprise déployé par KBC sur ses marchés domestiques. KBC continuera cependant de fournir, sous son propre logo, des services bancaires et d'assurance en Flandre et à Bruxelles par l'intermédiaire de son réseau de 722 agences bancaires KBC, 19 agences de banque privée, 13 agences entreprises et 569 agents d'assurances. À Bruxelles et en Wallonie, les clients sont desservis par l'intermédiaire de 88 agences bancaires, 13 succursales, 7 centres de banque privée et 75 agents d'assurance sous l'enseigne CBC. 
  • Cette transaction libère pour KBC un montant de capital (positif) de 0,4 milliard d'euros environ, principalement à la faveur d'une diminution de 4,2 milliards d'euros des actifs pondérés par le risque. Il en résulte au bout du compte une augmentation du ratio Tier 1 de KBC de 0,4% environ (impact calculé au 31/12/2010). La plus-value sur cette transaction est négligeable. 
  • Centea est l'une des banques d'épargne les plus performantes de Belgique et jouit d'une excellente réputation. Elle répond aux besoins bancaires et d'assurance de plus de 615 000 clients privés/particuliers, indépendants et petites entreprises, par l'intermédiaire de son vaste réseau de 657 points de vente exploités par 608 agents bancaires indépendants partout en Belgique. La vaste gamme de produits comprend les dépôts et les produits d'investissement, les crédits et les assurances vie et dommages, ceux-ci en collaboration étroite avec Fidea (le réseau complémentaire de courtiers en assurances de KBC).
  • Le Crédit Agricole, Centea et Fidea sont convenus que dans une première phase, Fidea continuera à proposer ses produits vie et non vie, tant par l'intermédiaire des agents Centea que par le réseau du Crédit Agricole. Cette coopération ouvre dès lors des perspectives et des possibilités de croissance pour Fidea également.
  • Le Crédit Agricole et l'équipe de management de Centea vont prendre, ensemble, en main leur avenir commun.
  • Pendant la phase de transition, KBC continuera à assurer le support ICT de Centea, afin de garantir la continuité du service. 
  • La transaction doit encore recevoir l'approbation usuelle des autorités de contrôle compétentes et sera probablement finalisée au deuxième trimestre 2011.
  • Pour cette transaction, le Crédit Agricole a été conseillé par Econopolis, Deloitte, CMS DeBacker et A.T. Kearney; KBC a été conseillé par KBC Securities, Morgan Stanley, Eubelius et Linklaters.

Jan Vanhevel, CEO du groupe KBC a déclaré : "La transaction conclue aujourd'hui marque un nouveau pas important du déploiement de notre stratégie actualisée. Par ce désinvestissement, nous libérons un important volume de capital qui nous permettra de renforcer encore le groupe KBC. Nous continuerons de nous concentrer sur nos activités de base en tant que bancassureur et sur nos marchés domestiques (Belgique et Europe centrale et orientale), et ce avec un profil de risque réduit. En Belgique, nous resterons aussi actifs qu'auparavant, par l'intermédiaire de nos réseaux de bancassurance étendus KBC et CBC. Cependant, le désinvestissement de Centea a été l'un des choix les plus difficiles que nous ayons eu à faire pour répondre aux exigences de la Commission européenne." 

Johan Thijs, CEO de la division Belgique du groupe KBC et président du Conseil d'administration de Centea, a ajouté: "Centea est l'une des banques d'épargne les plus solides de Belgique. Au cours de sa longue histoire, elle a connu le succès et a pu compter sur des collaborateurs et agents motivés qui ont toujours proposé des services de qualité à leurs clients.  Sur le plan personnel, c'est dès lors avec regret que nous nous séparons de nos collègues de Centea, avec qui nous avons collaboré activement de longues années durant.  En tant que nouveau propriétaire, le Crédit Agricole offrira des opportunités au personnel et aux agents de Centea et ouvrira aussi des perspectives pour les collègues et les courtiers de Fidea. Nous sommes convaincus que le Crédit Agricole veillera à la continuité nécessaire et assurera l'avenir du personnel et des agents de Centea."

Luc Versele, CEO du Crédit Agricole: "Cette opération est unique dans l'histoire du Crédit Agricole. Non seulement elle nous permet de multiplier par deux le total de notre bilan et notre part de marché, mais  nous accueillons d'un seul coup 600 000 clients supplémentaires.  Il s'agit donc d'une opération de grande envergure que nous avons préparée depuis fin 2009. Je suis dès lors d'autant plus heureux que ces longs préparatifs ont porté leurs fruits sous la forme d'une accord très prometteur. Cependant, l'opération n'aurait pas été possible sans le soutien explicite de nos actionnaires. Je me réjouis d'accueillir Centea dans le giron du Crédit Agricole. En effet, la culture d'entreprise, les valeurs et le business model de Centea sont très similaires à ceux du Crédit Agricole, banque coopérative. Banque rentable et de qualité, Centea dispose, comme le Crédit Agricole, d'un réseau d'agents indépendants. Nous sommes dès lors convaincus que cet accord constitue une solution très valable, tant pour le groupe Crédit Agricole que pour Centea, et que les deux banques pourront ensemble garantir un service encore meilleur et une offre de produits plus étendue à plus de 1 000 000 de clients. " 

Alain Diéval, président du Conseil d'administration du Crédit Agricole: “Tant les Caisses coopératives belges, que les actionnaires français, les Caisses frontalières Crédit Agricole Nord de France et Crédit Agricole du Nord Est et Crédit Agricole SA, ont, depuis l'annonce de la vente de Centea, étudié le dossier et vu la belle opportunité qui se profilait pour le Groupe Crédit Agricole de constituer un nouveau groupe bancaire coopératif renforcé, apte à accompagner tous les secteurs de l'économie belge. Nous avons immédiatement accepté de mettre à disposition du Crédit Agricole les moyens nécessaires à la réalisation de cette acquisition et ce, afin de faire un succès durable de ce projet unique.”

Paul D’Haeyer, CEO de Centea: "Nous estimons que ce rachat est positif et qu'il apaisera les inquiétudes des clients, des collaborateurs et des agents indépendants de Centea. L'incertitude est désormais levée. Nous connaissons à présent notre nouvel actionnaire. Le Crédit Agricole soutient pleinement notre modèle à l'écoute du client et notre stratégie, dans le cadre d'une perspective à long terme. Nous sommes par conséquent impatients de collaborer étroitement avec le Crédit Agricole et de poursuivre le développement de la banque. Nous avons la conviction que nos clients, nos collaborateurs et nos agents pourront se féliciter de l'engagement ferme et du soutien de notre nouveau propriétaire."

À propos de Centea (www.centea.be) 

Fin 2009, KBC avait procédé à un recentrage stratégique sur ses activités de base en tant que bancassureur sur ses marchés domestiques (Belgique, Tchéquie, Slovaquie, Hongrie, Pologne et Bulgarie) et à réduire le profil de risque du groupe. 

Dans le cadre de ce recentrage stratégique et à la demande de la Commission européenne, KBC avait pris la décision de se désengager, entre autres, de Centea et de Fidea en Belgique. Centea et Fidea ont des canaux de distribution complémentaires (sous des enseignes différentes) que KBC utilise en parallèle avec sa plateforme de bancassurance de base. 

Centea est l'une des banques d'épargne les plus performantes de Belgique et jouit d'une excellente réputation. La banque occupe 456 personnes et détient une part de marché de 2,99% en carnets d'épargne et bons de caisse et de quelque 7,04% en crédits logement (chiffres au 30 novembre 2010).

Centea répond aux besoins bancaires et d'assurance de plus de 615 000 clients privés, indépendants et de PME, par l'intermédiaire de son vaste réseau de 657 points de vente exploités par 608 agents bancaires indépendants partout en Belgique, avec qui Centea entretient une longue tradition de coopération. 

La vaste gamme de produits comprend les dépôts et les produits d'investissement, les crédits et les assurances vie et dommages, en collaboration étroite avec Fidea (le réseau complémentaire de courtiers en assurances de KBC, dont KBC doit également se désengager).

Incidence sur KBC (www.kbc.com)

Au cours de plus de 90 années d'existence, Centea a toujours suivit une stratégie cohérente de croissance prudente mais rentable. 

Sa contribution moyenne au bénéfice du groupe KBC (avant frais de funding) a représenté environ 60 millions d’euros au cours des 5 dernières années. 

En 2010, la contribution de Centea au bénéfice sous-jacent (après impôts mais avant frais de funding) du groupe KBC a été de 58 millions d’euros, soit environ 3%.

Au 31 décembre 2010, Centea représentait un volume d'actifs pondérés par le risque de 4,2 milliards d’euros. 

Pour KBC, l'impact direct sur le capital représente environ 0,4 milliard d’euros de capital de base libéré, ce qui se traduit en termes de ratio Tier 1 par une incidence d’environ 0,4% (incidence calculée au 31-12-2010).  

À propos de Fidea (www.fidea.be

Fidea est un groupe solvable et rentable sur le marché belge de l'assurance. Il propose la gamme complète des produits d'assurance vie, dommages et placements à une clientèle de particuliers, d'indépendants et d'entreprises. Fidea vend ses polices par l'intermédiaire de courtiers en assurances indépendants et, dans le cadre d'une collaboration banque/assurance, aussi par l'intermédiaire des agents Centea.   

Le Crédit Agricole, Centea et Fidea sont convenus que dans une première phase, Fidea continuera à proposer ses produits vie et non vie tant par l'intermédiaire des agents Centea que par le réseau du Crédit Agricole. Cette coopération ouvre dès lors des perspectives et des possibilités de croissance pour Fidea également. 

Le processus de désinvestissement de Fidea, qui s'inscrit également dans le cadre du recentrage stratégique annoncé par KBC en novembre 2009, suit son cours.  

À propos du Groupe Crédit Agricole (www.creditagricole.be)

Le Groupe Crédit Agricole est une banque belge composée de quatre entités, entièrement complémentaires: la banque coopérative Crédit Agricole et ses trois filiales, Crédit Agricole Assurances, la banque de niche Europabank et la banque en ligne, Keytrade Bank. 

Le Crédit Agricole est une banque solide qui propose une large gamme de produits et services bancaires et d’assurance.

Le Groupe peut compter sur l’engagement de deux actionnaires robustes, les Caisses coopératives belges, Agricaisse et Lanbokas (50%), et le Crédit Agricole français, notamment les Caisses régionales Crédit Agricole Nord de France et Crédit Agricole Nord Est (50%) et Crédit Agricole SA, qui soutiennent le Crédit Agricole dans la réalisation de ses ambitions.

Le Groupe Crédit Agricole compte 1.866 collaborateurs, 301 agences, 582.000 clients et 142.000 coopérateurs.

Depuis l'arrivée du Crédit Agricole France dans son actionnariat en 2003, le Crédit Agricole déploie un plan stratégique basé sur la diversification et sur la croissance en Belgique, tant organique qu'externe. Après l'acquisition de Europabank en 2004, de Keytrade Bank en 2005, après le déploiement du concept original de Fidelio en 2006, après la création de Crédit Agricole Assurances en 2007, d'une branche de private banking en 2008, après la reprise des clients de Kaupthing Belgique en 2009 et le démarrage de Crédit Agricole Direct en 2010, la reprise de Centea dans le Groupe Crédit Agricole constitue, pour la banque coopérative, une nouvelle étape décisive pour un positionnement national.

Centea & Crédit-Agricole

Coordonnées

Groupe Crédit Agricole 

  • Isabelle D’haeninck, Responsable Communication Institutionnelle et Interne - Tél.: + 32 2 558 72 75 ou + 32 2 558 73 81  presse@creditagricole.be  
  • Joris Cnockaert, Secrétaire-général - Tél. + 32 2 558 77 52

KBC Groupe 

  • Wim Allegaert, Directeur Investor Relations - Tél.: + 32 2 429 40 51   wim.allegaert@kbc.be 
  • Viviane Huybrecht, Directeur Communication Groupe / Porte-parole - Tél.: + 32 2 429 85 45 pressofficekbc@kbc.be     

Suivez KBC sur www.twitter.com/kbc_group 

Gérez vos comptes en ligne

Trouvez votre agent

Contactez votre agent