Communiqué de presse

Quels défis pour l’agriculture après 2013 ?

6 octobre 2011

Quels défis pour l’agriculture après 2013 ?

En collaboration avec l’Association Belge d’Economie Rurale (ABER), le Groupe Crédit Agricole organise, le 9 décembre, pour la deuxième fois, un prestigieux symposium international. Après le succès de 2009, le Groupe Crédit Agricole poursuit sur son élan et propose à nouveau un thème actuel attrayant:
“Quels défis pour l’agriculture après 2013 ?” 

Avec de brillants orateurs: Paolo De Castro, Président de la Commission Agriculture au Parlement européen, Krijn Poppe, économiste agricole hollandais (LEI-WUR), Pierre-Emmanuel Lecocq, directeur “Agriculture et Agro-Alimentaire” au Crédit Agricole France, Geert Noels, fondateur d’Econopolis et Luc Versele, CEO Groupe Crédit Agricole.

Les invités se retrouveront dans un environnement très international et pourront recueillir de nombreux points de vue sur l’avenir de l’agriculture. Par ailleurs, ils pourront vivre en direct la remise des Crédit Agricole Awards.

La confiance dans le secteur agricole s’est améliorée ces derniers temps. C’est ce qui ressort de l’indice de confiance publié par le Crédit Agricole en juillet, à l’occasion de la Foire de Libramont. Le secteur reste cependant confronté à un lot d’incertitudes, surtout concernant la Politique Agricole Commune et les modifications attenantes qui seront mises en place à partir de 2013. Le Crédit Agricole a décidé de ne pas éviter ce thème délicat, bien au contraire.

Luc Versele: “En tant que partenaire privilégié du secteur agricole et horticole dans notre pays, nous souhaitons soutenir ce secteur sous toutes ses facettes. Non seulement en étant présent comme sponsor principal lors du Salon le plus important de l’année, à savoir Agribex, mais également en soutenant la recherche scientifique dans le secteur. Nous organisons cette année pour la deuxième fois, un symposium international et nous avons choisi de prendre pour thème le problème le plus préoccupant du secteur actuellement: que nous apportera l’agriculture après les modifications de la Politique Agricole Commune en 2013 ? Nous ne prétendons pas avoir la science infuse sur un thème aussi complexe, nous souhaitons seulement proposer à notre public quelques points de vue intéressants proposés par des personnalités de premier plan.”

Quels défis pour l’agriculture après 2013 ?

Les changements de la Politique Agricole Commune, que signifient-ils concrètement pour les chefs d’exploitations agricoles ? Pendant une après-midi d’étude des orateurs du monde académique, économique, agricole et des entreprises, essayeront d’apporter une réponse à cette question préoccupante. Les points de vue européen et belge de scientifiques et de personnes actives sur le terrain seront abordés.

L’introduction à ce thème sera donnée par le Président de la Commission Agriculture du Parlement européen, Paolo De Castro. Il apportera sa vision née de ses connaissances et de sa riche expérience en la matière. Il essaiera de donner un premier aperçu des défis qui nous attendent: quels défis pour la politique, pour le secteur et pour l’exploitant individuel ? 

Ensuite, Krijn Poppe (LEI-WUR) entrera dans le cœur du sujet. Ce spécialiste de l’économie agricole renommé, attaché à l’université de Wageningen, a déjà effectué différentes simulations sur la question primordiale: à quel point le système agricole et alimentaire européen est-il vulnérable aux calamités et à la géopolitique ? Où en est-on en matière de compétitivité et de durabilité ?… 

Pierre-Emmanuel Lecocq, directeur “Agriculture et Agro-alimentaire” auprès du Crédit Agricole France, analysera les évolutions surtout en se basant sur son expérience en matière de négociations agricoles. Y aura-t-il une autre PAC et quelles en seront les grandes lignes ? Quels nouveaux principes de société peuvent justifier une nouvelle PAC ?

A sa suite, Geert Noels, fondateur d’Econopolis, portera son regard au-delà de l’agriculture et de la politique agricole: quels sont les grands défis et les conditions restrictives auxquelles le monde sera confronté ? L’agriculture sera placée dans un contexte plus large d’entrepreunariat.

Après la présentation de ces points de vue, une table ronde réunira ces orateurs ainsi que les pointures du secteur agricole suivantes:

  • Yvan Hayez, Secrétaire-général de la FWA (Fédération Wallonne de l’Agriculture)
  • Bruno Henry de Frahan, Président de l’ABER (Association Belge d’Economie Rurale). 
  • Marc Tarabella, Membre de la commission Agriculture du Parlement Européen
  • Patrick ten Brink, Senior Fellow and Head of Brussels Office Institute for European Environmental Policy
  • Hendrik Vandamme, Président de l’ABS (Algemeen Boerensyndicaat) et Vice-Président du SALV (Strategische Adviesraad voor Landbouw en Visserij, conseil consultatif flamand pour l’agriculture et la pêche)
  • Piet Vanthemsche, président du Boerenbond et Président du SALV (Strategische Adviesraad voor Landbouw en Visserij)

Luc Versele, CEO du Groupe Crédit Agricole, se chargera du discours de clôture. Il résumera, pour les participants, les grandes lignes des différentes interventions de l’après-midi.

Les Crédit Agricole Awards 2011: huit double Awards

Le Crédit Agricole a créé les Awards pour couronner et mettre en valeur les mémoires de masters diplômés. D’un côté, chaque master gagnant reçoit une somme d’argent et d’un autre côté, la faculté de l’université ou de la haute école, où ce lauréat a rédigé son mémoire, reçoit le même montant. Les travaux primés seront publiés sur le site internet du Crédit Agricole. La banque souhaite ainsi valoriser et soutenir la recherche scientifique.

Les sommes liées aux Awards sont réparties comme suit:

  • Les lauréats masters en sciences agronomiques ou autres reçoivent un montant de 1.250 EUR;
  • Les lauréats masters bioingénieurs en sciences agronomiques reçoivent un montant de 1.750 EUR.

Globalement, huit double Awards seront remis: un pour les masters de chaque groupe linguistique et pour chacune des deux dernières années académiques (4) et un pour les masters bioingénieurs de chaque groupe linguistique et pour chacune des deux dernières années académiques (4).

Prix 2011 pour la meilleure thèse de doctorat en matière d’économie rurale: 2.500 EUR

Un concours est également organisé avec l’Association Belge d’Economie Rurale pour couronner la meilleure thèse de doctorat en matière d’économie rurale. Le Crédit Agricole lui octroye un chèque de 2.500 EUR. Lors de la cérémonie de remise des prix, la thèse gagnante sera brièvement exposée.

Luc Versele: “Le Groupe Crédit Agricole s’est élargi avec l’arrivée de Centea en son sein. Par ce renforcement et cet élargissement, le Groupe Crédit Agricole souhaite soutenir le secteur agricole comme par le passé, voire même plus. L’organisation du symposium et la remise des Crédit Agricole Awards en sont un bel exemple.”

Inscription au Symposium

Les inscriptions au symposium “Quels défis pour l’agriculture après 2013” seront possibles dès le 25 octobre par le biais du formulaire online. Les inscriptions seront clôturées le 25 novembre.


Gérez vos comptes en ligne

Trouvez votre agent

Contactez votre agent