Croissance du bénéfice de 23,8%. Des volumes commerciaux excellents

Le Groupe Crédit Agricole continue à croître et à se diversifier

23 mars 2010

Le Groupe Crédit Agricole continue à croître et à se diversifier

Après la lourde crise financière qui s’est déclenchée fin 2007 et qui a submergé, en 2008, le paysage bancaire belge, 2009 s’est présentée sous le signe d’un redressement timide. Le Groupe Crédit Agricole est sorti relativement indemne de cette crise profonde et a réussi à croître sainement.

En ces temps difficiles, les quelque 20.000 clients de Kaupthing Bank Belgium ont été accueillis au sein du Groupe Crédit Agricole. Conjointement à une politique de diversification soutenue et à des campagnes publicitaires ciblées, cela a entraîné, en 2009, des volumes commerciaux excellents, tant au niveau de l’activité d’épargne et de placement qu’en matière de production de crédits. En deux ans de temps, le nombre de clients a augmenté de 85.000.

Le Groupe Crédit Agricole enregistre, en 2009, un bénéfice de 42,7 millions EUR, soit une augmentation de 23,8% par rapport à 2008.

Luc Versele, CEO du Crédit Agricole: "Le Crédit Agricole a résisté remarquablement à la tempête financière et a poursuivi, sans relâche, comme toutes les autres entités du Groupe, sa politique de croissance et de diversification. Non seulement plus de 20.000 clients de l’ex-Kaupthing Bank Belgium ont rejoint notre Groupe et l’activité de personal & private banking a été mise en route, mais 2009 fut également caractérisée par un profilage toujours plus poussé vers la clientèle retail grâce à une offre attrayante en crédits logement.

La banque que vous n’attendiez plus, le nouveau slogan du Crédit Agricole renvoie à la relation de confiance durable que la banque entretient avec ses clients. Cette relation personnelle entre le client et son banquier se reflète particulièrement dans le concept Fidelio. Comme l’an dernier, notre Assemblée Générale proposera d’attribuer aux 130.650 clients/coopérateurs Fidelio, un dividende de 5%, une rémunération exceptionnelle en ces temps de crise."

La reprise des clients ex-Kaupthing Bank Belgium

En 2009, le Groupe Crédit Agricole a repris, en deux phases, la clientèle de l’ex-Kaupthing Bank Belgium. Au premier semestre, les 5.000 clients private banking ont été repris par le Crédit Agricole qui venait juste de lancer son activité de personal & private banking. A la mi-2009, les 16.000 clients en ligne étaient accueillis par la filiale en ligne du Crédit Agricole, Keytrade Bank.

La nouvelle activité Personal & Private Banking

Fin 2008, la banque a conclu un accord de collaboration avec Petercam pour les clients private banking qui choisissent une gestion discrétionnaire de leur portefeuille. A côté de cette gestion discrétionnaire via Petercam, une activité de gestion de fortune du Crédit Agricole a aussi démarré et les private bankers du Crédit Agricole jouent un rôle actif dans la professionnalisation et la revalorisation des conseils en placement par le biais des agences. Une nouvelle structure a été dessinée sous la direction d’un Directeur nouvellement engagé. Aujourd’hui, une équipe de private bankers est prête pour conseiller et servir une nouvelle catégorie de clients au sein du Crédit Agricole.

En janvier 2009, en reprenant les clients private banking de l’ex-Kaupthing Bank Belgium, l’activité a pris un bon départ.

Résultat commercial de Crédit Agricole Banque

Crédits

La production de crédits du Crédit Agricole augmente, en 2009, de 7,6% pour atteindre près de 1,7 milliard EUR. L’encours crédits a dépassé le cap des 5,8 milliards EUR, soit une augmentation de 12,6% par rapport à 2008.

Ces dernières années, le Crédit Agricole s’est entièrement focalisé sur la croissance et la fidélisation de sa clientèle par le biais du crédit logement, produit harpon. La banque a pu également maintenir cette politique dans la conjoncture difficile de 2009. La production a augmenté à nouveau de plus de 30%. Grâce à ses crédits logement, le Crédit Agricole a pu également attirer pas mal de nouveaux clients retail, l’an dernier.

Les crédits aux petites et moyennes entreprises ont également enregistré une belle progression (+11,0%). L’activité crédits dans le segment agricole, par contre, a chuté de 12,4%, évolution logique vu la situation économique difficile dans ce secteur.

Fidelio

Une autre pierre angulaire sur laquelle sont basées les activités du Crédit Agricole dans le marché retail, est le programme d’avantages Fidelio pour les coopérateurs de la banque. Celui qui achète des parts sociales du Crédit Agricole devient automatiquement client Fidelio et a droit à toute une série d’avantages bancaires et non-bancaires. De cette manière, la banque souhaite renforcer la relation avec le client et favoriser le contact personnel. Avec succès: en 2009, plus de 18.000 particuliers se sont présentés en tant que nouveau coopérateur. 1.200 d’entre eux ont été amenés par un coopérateur existant grâce à une action de parrainage. Cela porte le nombre total de coopérateurs à 130.650.

En pensant à son grand groupe de clients Fidelio (et à tous ceux qui souhaiterait le devenir), le Crédit Agricole s’est attelé, en septembre, à innover le marché de l’épargne réglementée en lançant un compte d’épargne révolutionnaire à haut rendement: le livret Fidelio Step-up. Pour ce livret, le taux de base et la prime de fidélité restent garantis les 3 premières années tandis que la prime de fidélité grimpe chaque fois plus haut.

Dépôts et moyens de paiement

Les dépôts de la clientèle augmentent de 11,2% pour atteindre 5,4 milliards EUR.

Le nombre de comptes à vue progresse de 12,8% et le nombre de cartes bancaires de 15,8%.

Le selfbanking et le homebanking du Crédit Agricole gagnent d’année en année en succès. Crelan-online.be, avec lequel les clients peuvent réaliser diverses transactions bancaires à domicile, comptait, l’an dernier, 52.511 abonnés. Le nombre d’opérations introduites via Crelan-online a augmenté en 2009 de 20,59%. Au cours de l’année, l’introduction du digipass a renforcé la sécurité de Crelan-online.be et les utilisateurs se sont vu offrir encore plus de possibilités (e.a. impression et importation des extraits de compte). Ces initiatives constituaient le premier volet d’un plan ambitieux qui doit placer Crelan-online.be comme le programme e-banking faisant autorité. Crelan-online.be fut d’ailleurs un des pionniers de la vulgarisation des virements européens, liés au projet SEPA.

Le selfbanking aussi, le Cash & More, gagne chaque année en popularité. Le Crédit Agricole dispose actuellement de 152 appareils Cash & More.

Service

Pour un contact personnel, une oreille attentive et un conseil sur mesure, les clients du Crédit Agricole peuvent s’adresser à l’une des 257 agences, réparties sur l’ensemble du territoire. Le Crédit Agricole a ouvert 8 nouvelles agences l’année passée: à Gentbrugge, Leuven, Overpelt, Lier, Heusden-Zolder, Falisolles, Ixelles et Dolhain. C’est la preuve que les agents indépendants du Crédit Agricole croient en l’avenir de leur banque et veulent continuer à investir dans l’agrandissement, la modernisation et la rénovation de leur agence.

L’agent du Crédit Agricole n’est pas seulement le banquier de ses clients, c’est un véritable partenaire, qui se met toujours à la disposition de ses clients, même après les heures de bureau. L’agent du Crédit Agricole connaît l’histoire de ses clients, connaît leurs aspirations et le monde où ils vivent et peut ainsi répondre à leurs besoins et à leurs désirs de manière optimale. Beaucoup d’agences du Crédit Agricole se succèdent de génération en génération, ce qui constitue une excellente garantie de relation durable.

Les agences du Crédit Agricole sont surtout établies dans les zones rurales. Dans les grandes villes, nous trouvons les agences de notre filiale Europabank. A l’avenir, le Crédit Agricole souhaite élargir son activité par le biais d’une approche multichannel. Cela signifie non seulement un investissement dans la gestion bancaire par internet, mais aussi une présence physique dans les grandes villes au moyen d’un concept de points verts.

L’année dernière, la banque a inauguré quelques agences-conseil. Dans ce nouveau concept, ouverture et conseil sont importants, plus de guichet avec vitre pare-balles séparant le client de l’agent, mais en lieu et place des espaces modernes et ouverts. Pour le retrait d’argent liquide, le client est dirigé vers le selfbanking, le Cash&More, situé à l’entrée de l’agence. De cette manière, les collaborateurs de l’agence peuvent consacrer davantage de temps au conseil et au service.

Chiffres-clés et résultat financier du Groupe Crédit Agricole

Les dépôts de la clientèle du Groupe Crédit Agricole progressent 13,3% et les crédits à la clientèle font un joli bond équivalent de 12,7%.

Le résultat d’intérêts net est supérieur de 4,1% à celui de l’année précédente. Les volumes de production plus élevés ont entraîné une remarquable croissance du résultat d’intérêts brut, mais pour ne pas hypothéquer le risque de taux de la banque et du Groupe, d’importantes opérations de couverture ont été réalisées, freinant ainsi la croissance du résultat d’intérêts net.

Le produit bancaire du Groupe augmente de 3,7% pour atteindre 265,0 millions EUR. Les charges d’exploitation progressent de 5,1%, ce qui se traduit par un Cost Income Ratio de 65,2%. L’accroissement des charges se situe dans la ligne des prévisions et résulte d’investissements dans des projets d’avenir comme le personal & private banking et l’amélioration des conditions de travail pour le personnel.

Le résultat brut d’exploitation du Groupe s’élève à 92,2 millions EUR.

Les réductions de valeur (impairment) diminuent globalement de 14,3% par rapport à fin 2008. C’est le résultat d’une réduction drastique de l’impairment sur le portefeuille de placement (-56,8%) et de l’accroissement des réductions de valeur sur le portefeuille crédits (+9,8%), limité compte tenu de la crise.

Le résultat net consolidé en IFRS du Groupe Crédit Agricole s’élève à 42,72 millions EUR, soit une augmentation de 23,8% par rapport à l’année précédente. Toutes les entités du Groupe ont contribué positivement à ce résultat.

Chiffres consolidés en IFRS du Groupe Crédit Agricole au 31/12/2009

(millions EUR) 2009
Total de l’actif 9.845,0
Total du passif 9.213,1
Fonds propres (y compris le capital coopératif) 631,9
Résultat net 42,72

Ratios 2009 du Groupe Crédit Agricole

Cost Income Ratio 65,19%
Loan Loss Ratio 0,50%
CAD 10,99%

Evolution du Groupe Crédit Agricole 2003 - 2010

La banque Crédit Agricole fut créée en 1937. Il s’agissait alors d’une institution financière belge ayant pour mission d’octroyer des crédits au secteur agricole et horticole. Aujourd’hui, 73 ans plus tard, cette banque est devenue un groupe bancaire belge, solide, sûr et autonome qui offre un éventail complet de services bancaires et d’assurances à ses 565.000 clients. Le Crédit Agricole a résisté au tsunami économique et financier et représente le havre de paix recherché par de nombreux clients en ces temps difficiles.

L’entente avec les Caisses coopératives belges constitue le fil rouge de l’histoire du Crédit Agricole. Depuis les années nonante, elles sont actionnaires directs du Crédit Agricole; ce sont elles qui ont insufflé sa philosophie coopérative au Crédit Agricole, philosophie qui aujourd’hui encore est à la base des valeurs que la banque prône.

Depuis juillet 2003, le Crédit Agricole français est devenu le second grand actionnaire du Crédit Agricole belge par le biais de ses caisses coopératives limitrophes, Crédit Agricole Nord de France et Crédit Agricole du Nord Est. La continuité dans l’actionnariat et la belle harmonie entre les Caisse coopératives belges et les Caisses Régionales françaises garantissent la stabilité de la banque et ont fortement stimulé sa croissance et son développement.

Aperçu de l’histoire récente du Groupe Crédit Agricole::

  • 2004: Europabank est accueillie au sein du Groupe avec son réseau d’agences urbain
  • 2005: la plus grande banque belge en ligne, Keytrade Bank, vient renforcer le Groupe
  • 2007: création de Crédit Agricole Assurances
  • 2008: lancement de la branche Gestion de patrimoine
  • 2009: reprise des clients private banking de l’ex-Kaupthing Bank Belgium et lancement du concept d’agence-conseil

La crise financière

L’année 2009 fut une année mouvementée et turbulente.

Luc Versele: "Aussi vite et aussi inattendu que le tsunami financier qui a frappé le secteur bancaire belge et la structure bancaire mondiale d’une force dévastatrice, faisant même disparaître des banques mastodontes de la carte, les vagues sont retombées ces derniers mois et le calme est apparemment revenu sur les marchés financiers.

C’est un phénomène extrêmement irréel et difficile à cerner.La crise profonde est peut-être chassée, mais une reprise généralisée est encore fort éloignée: l’impact des crédits toxiques et des spéculations financières sur les bilans n’est pas encore entièrement épongé, la relance économique est fragile et hésitante, le chômage augmente, les déficits budgétaires se creusent et l’inflation est à l’affût.

Actuellement, on s’attache intensément à améliorer et à renforcer les règles de contrôle et à définir de nouvelles exigences plus rigides en matière de liquidité et de capital. Celles-ci s’appliqueront à toutes les banques, tant à celles qui ont causé la crise qu’aux bons élèves de la classe. Mais sur le terrain, c’est à nouveau ‘business as usual’ depuis un certain temps déjà. Lacrainte que les petites banques, qui n’ont pas causé la crise, ne deviennent les dindons de la farce, n’est pas infondée." Le Crédit Agricole n’a pas causé la crise. Grâce à sa structure coopérative, à son actionnariat solide, au soutien du Crédit Agricole français et à sa politique prudente, la banque est sortie relativement indemne de la crise. Sa solide position lui a même permis de venir en aide à des victimes de la crise.

Nous pouvons être fiers, mais pas euphoriques. En 2010 et les années qui suivront, nous devrons nous préparer aux changements dans le développement des activités au sein du système financier belge et européen. Ce seront des années difficiles pour les petits acteurs. Le Crédit Agricole et le Groupe se sentent cependant bien armés pour affronter également ces défis.

Le Crédit Agricole entame l’année 2010 avec un nouveau slogan “La banque que vous n’attendiez plus.” La banque se distingue des autres banques par son approche différente, axée sur une relation de confiance durable avec ses clients et une approche personnalisée. De plus en plus de clients reconnaissent l’importance de cette autre approche, l’importance d’une banque qui gère les affaires bancaires de manière durable. Munie de ces atouts et en s’appuyant sur sa politique d’innovation et de différentiation menée par le Groupe ces dernières années, elle est bien armée pour former une véritable alternative aux banques systémiques et traverser les années difficiles.

Gérez vos comptes en ligne

Trouvez votre agent

Contactez votre agent