Toutes les news

Le Groupe Crédit Agricole octroie 1 milliard eur de nouveaux crédits au cours du premier semestre 2009

Bruxelles, le 20 août 2009

20 août 2010

Le Groupe Crédit Agricole octroie 1 milliard eur de nouveaux crédits au cours du premier semestre 2009

Au cours du premier semestre 2009, le Crédit Agricole a poursuivi au même rythme sa
politique de diversification et d'élargissement de sa clientèle, et a enregistré des résultats
commerciaux excellents. La banque est apparue, ces derniers temps, régulièrement dans
la presse avec le sauvetage des clients ex-Kaupthing et le lancement d’une nouvelle
activité de private banking. Ces deux éléments ont effectivement contribué à la
croissance de la banque, mais ce sont surtout les excellents résultats commerciaux qui
sautent aux yeux au terme de ces premiers six mois.
La crise économique et financière a débouché sur de plus grandes réductions de valeur
sur le portefeuille financier et sur le portefeuille crédits, éléments qui ont évidemment
influencés négativement le résultat du Groupe. Malgré cela, le Groupe enregistre un beau
résultat positif et le Groupe s'attend à réaliser un résultat annuel du même ordre que celui
de l'an dernier.

Luc Versele, CEO du Crédit Agricole: “Au cours du premier semestre 2009, le
Crédit Agricole a contribué à l’économie belge grâce à une nouvelle production
de crédits de plus d’un milliard EUR. Cela n'est encore jamais arrivé. Les crédits
logement, surtout, connaissent une forte croissance de 65,9%. L’augmentation du
nombre de clients, du nombre de comptes, du nombre d’agences et du nombre de
collaborateurs sont les preuves de la croissance solide du Groupe Crédit
Agricole.”

Résultats commerciaux de Crédit Agricole Banque

Crédits

La production Crédits augmente de 15,6% par rapport au 30 juin 2008.

C’est surtout du côté des particuliers que l’augmentation de la production est spectaculaire:
+ 63,1%, en raison essentiellement de campagnes promotionnelles réussies, relatives aux crédits logement.

Le crédit logement reste important pour le Crédit Agricole: il constitue un produit d’ancrage pour accroître le nombre de clients actifs et stimuler le cross-selling. Un dessein que la banque a bien réussi.

La production de crédits aux moyennes entreprises a également connu une belle progression de 10,6%. Les grandes entreprises, par contre, sont restées plus prudentes et surtout, les straight loans ont baissé par rapport à l’an dernier.

En agriculture, la situation nécessite une attention particulière. La production baisse de 15,9%, mais reste toujours à un haut niveau. Nos parts de marché augmentent même, essentiellement parce que certains acteurs plus petits ont été moins présents cette année dans ce segment. Il faut remarquer que la demande de crédits en Flandre est stable tandis qu’en Wallonie, par contre, la baisse est significative (- 29,2%).

Ces chiffres confirment les résultats de notre indice de confiance annuel, publié à l’occasion de la Foire Internationale de Libramont, qui montre non seulement un grand pessimisme envers l’avenir, mais aussi une image clairement plus négative en Wallonie par rapport à la Flandre.

Le portefeuille crédits du Crédit Agricole augmente, sur base annuelle, de 13,5% pour atteindre 5,4 milliards EUR. Les encours crédits augmentent dans tous les segments:

  • Particuliers: + 25,7%
  • Agriculture: + 5,0%
  • Entreprises: + 8,7%

Il y a quelques années, le Crédit Agricole a mis en place une politique de diversification vers tous les secteurs. Cette diversification se poursuit; la part des particuliers a fortement augmenté ces dernières années. La part du groupe-cible historique, agriculture et horticulture, reste importante tant en valeur relative qu’en valeur absolue.

 

Dépôts

La situation financière saine de la banque et la croissance du nombre de clients Fidelio ont
entraîné une augmentation des dépôts de la clientèle de 16,2%.

Les livrets d’épargne augmentent sur base annuelle de 26,6% pour atteindre 2,7 milliards EUR. Les bons de caisse croissent également de 9,6% pour atteindre 1,3 milliards EUR. Les comptes à vue progressent de 26,8%.

Ces chiffres excellents sont évidemment positivement influencés notamment par le rapatriement de l’épargne des clients en private-banking de l’ex-Kaupthing Belgium.

Données de la clientèle

Non seulement les volumes augmentent, mais aussi le nombre de clients, le nombre de comptes et le nombre des services offerts.

Sur un an de temps, le nombre de clients chez Crédit Agricole Banque a augmenté de 15.000
unités pour atteindre 304.036. Pour la même période, le nombre de coopérateurs croît de 8.000 pour atteindre 122.000.

La banque à domicile du Crédit Agricole continue à gagner en popularité: 40% des clients
utilisent Crelan-online, le home banking du Crédit Agricole qui est complètement gratuit.

Le Crédit Agricole continue à croître et c’est la raison pour laquelle il continue à investir dans
l’extension de son réseau d’agents indépendants. De nouvelles agences ont ouvert à Heusden-Zolder, Gentbrugge, Leuven et Overpelt.

Le Groupe Crédit Agricole

Les filiales du Groupe Crédit Agricole, à savoir Europabank, Keytrade Bank et Crédit Agricole
Assurances, ont également vu leur fichier clientèle se développer sérieusementau cours du
premier semestre 2009: comparé au 30 juin 2008, le Groupe a accueilli quelque 40.000 clients de plus; la reprise des clients ex-Kaupthing par Keytrade Bank, en juillet, a encore accru ce chiffre de quelque 16.500. Cela porte le nombre total de clients du Groupe à plus ou moins 550.000, fin
juillet.

Pour ce groupe de clients toujours plus grand, le Crédit Agricole élargit également sa gamme de services: depuis fin 2008, 5 nouvelles agences se sont ajoutées, portant le total à 294. Le nombre de self banking et de distributeurs de billets, sous le label Cash&More, a fortement augmenté.Sur base annuelle, il augmente de 25 pour atteindre 136 unités.

Le nombre de collaborateurs du Groupe, sur base annuelle, a augmenté de 40 unités pouratteindre 1.798. Sur un an de temps, 88 personnes ont été recrutées.

Produit bancaire

Les excellents résultats commerciaux poussent le résultat d’intérêts brut du Crédit Agricole à un niveau supérieur de 21,7% à celui de l’an dernier pour atteindre 78,82 millions EUR.

Le résultat net est cependant fortement influencé par les opérations de couverture. La
combinaison d’une part, d’un appel de funding à court terme et de son utilisation pour financer des crédits à durée de 20 à 30 ans, dont une part importante à taux fixe, peut conduire à une grave dissonance contre laquelle la banque doit se couvrir. Pour préserver la banque de ce risque de taux et pour rester dans la lignée des limites de risque internes, le Crédit Agricole a donc réalisé les opérations de couverture nécessaires.

La croissance du résultat d’intérêts brut est donc en partie annihilée par le résultat négatif des
opérations de couverture. C’est pour cette raison que le produit bancaire, sur base consolidée, n’augmente que de 6%.

Charges

La banque poursuit sa stratégie de croissance en accroissant son nombre d’agences, en
augmentant l’emploi et en développant de nouveaux produits et applications. Il en résulte une
poursuite de la hausse des charges.

Sur base consolidée, les charges augmentent de 16,4%. Cette augmentation passe parfaitement dans le budget du plan tactique, approuvé fin de l’année dernière.

Les causes de l’accroissement des charges sont diverses, mais les plus importantes sont
l’augmentation de la masse salariale liée à la croissance de l’emploi, les commissions plus élevées en raison d’une activité commerciale excellente, la rénovation du siège central et, non négligeable, le coût supplémentaire pour le fonds de protection des dépôts.

Résultat opérationnel

Comme, cette année, les charges augmentent plus vite que les revenus (le produit bancaire), leGroupe enregistre un bénéfice opérationnel inférieur de 11,6% à celui de l’année dernière. Le résultat opérationnel de 40,17 millions EUR reste cependant un résultat plus que convenable étant donné le contexte économique et financier actuel.

Impairments

En plus d’un impairment sur le portefeuille AFS à concurrence de 6,7 millions EUR, en raison decotations inférieures par les agences de rating, le coût des dépréciations pour des dossiers crédits dénoncés et des dossiers crédits connaissant des retards de paiement augmente également.

Le montant des nouveaux crédits dénoncés auprès du Crédit Agricole a augmenté de 69,6%.
Grâce aux positions de garantie solides, les réductions de valeur n’augmentent pour l’instant que de 30,1%.

Luc Versele: “La croissance du coût du risque est une conséquence directe de la crise
bancaire et de la récession économique. Fin de l’année dernière, nous avons, par ailleurs,
affiné notre politique de provisionnement pour les crédits à haut risque et nous l’avons
adaptée aux nouvelles exigences de Bâle II. Il s’ensuit que nous suivons sur une base
plus individuelle et d’une manière plus pro-active, l’évolution de notre portefeuille
crédits. Cela a entraîné, dans l'approche IFRS, un accroissement supplémentaire des
provisions pour dossiers à haut risque de 4,6 millions EUR, mais aussi une politique de
provisionnement encore plus transparente et plus prudente, et donc une gestion bancaire
plus prudente.”

Malgré un coût du risque accru, notre ratio loan/loss, au niveau du Groupe, reste très faible: 19 points de base.

Perspectives 2009

Le résultat net du Groupe pour le premier semestre s'élève à 14,7 millions EUR. Toutes les
entités enregistrent un résultat positif. Sur base des données actuelles, le Groupe Crédit Agricole envisage un résultat annuel consolidé du même ordre de grandeur que celui de l’année dernière, à savoir un résultat net consolidé en IFRS de plus ou moins 34,5 millions EUR.

Au cours du second semestre 2009, le Groupe Crédit Agricole continuera à mener la stratégie
commerciale qu'il a défini.

Les entités du Groupe disposent de suffisamment de liquidités et ne doivent pas recourir à des lignes de tiers externes.

Le ratio CAD reste à un très beau niveau; il s’élève, fin juin, à 10,40%, un quasi-statu quo par
rapport à l’an dernier. C’est un très bel indicateur de la solidité et de la solvabilité du Groupe
Crédit Agricole.

Gérez vos comptes en ligne

Trouvez votre agent

Contactez votre agent