Indice de confiance agricole 2014

Les jeunes exploitations sont optimistes

28 juillet 2014

Les jeunes exploitations sont optimistes

Quelle vision les agriculteurs portent-ils sur leur avenir? Il ressort de l'enquête que les jeunes agriculteurs (exploitations de moins de 10 ans) se montrent nettement plus optimistes que leurs collègues plus expérimentés. L'atmosphère chez ces derniers s'est pourtant nettement améliorée cette année.

Les exploitations exprimant le plus haut niveau de confiance sont celles dont la relève est assurée. Les entreprises plus anciennes et plus petites qui n'ont pas de successeur accordent moins de confiance en l'avenir. La certitude d'une succession joue donc un rôle important.

Qu'en est-il des successions? L'enquête montre qu'au jour d'aujourd'hui, près de 25 % des exploitations agricoles de plus de 20 ans ont un successeur connu. Ce n'est donc pas le cas pour les 65% restants. La situation est identique ailleurs en Europe. Contrairement aux dirigeants de P.M.E., les agriculteurs flamands et wallons cherchent rarement un successeur avant d'avoir atteint l'âge de 55 ou 60 ans. L'espoir de voir leurs enfants reprendre l'exploitation reste très présent et explique également pourquoi si peu d'entreprises ne font connaitre leur successeur.

L'information contenue dans cet article est tirée de l'indice de confiance Crelan, une enquête menée annuellement qui évalue la confiance que les agriculteurs et horticulteurs portent à leur secteur.

Consultez l'indice de confiance 2014

Gérez vos comptes en ligne

Trouvez votre agent

Contactez votre agent