L’été : la bonne période pour vendre ou acheter ?

26 juillet 2018

Pas de vacances pour les transactions immobilières. Quand la maison de vos rêves arrivera-t-elle sur le marché ? Impossible de le prévoir. Les vendeurs, en revanche, ont un peu plus de liberté. Mais l’été est-il une période propice à la vente ou à l’achat ? C’est peut-être la question qui vous taraude pour le moment.

Nous avons donc voulu mettre en avant plusieurs points positifs de notre saison préférée et avons établi deux check-lists pratiques à l’intention des acheteurs et des vendeurs.

1. De longues journées.

Qui dit été dit plus de clarté. L’idéal pour que les acheteurs aient une meilleure impression de votre bien, jusque tard dans la soirée.

Il existe évidemment plusieurs façons d’en tirer parti. L’orientation de votre jardin se prête idéalement à un apéritif sous le soleil du soir ? La journée de travail terminée, les candidats acheteurs seront plus détendus et accepteront volontiers le verre que vous leur servirez sur la terrasse de leur futur chez eux, pour clôturer la visite. Il y a de fortes chances qu’ils repensent à cette belle soirée s’ils envisagent de faire une offre !

Vous projetez d’acheter et vous visitez une habitation en été ? Ne tombez pas dans le piège de l’achat impulsif : piscine extérieure ou terrasse sur le toit ne sont pas les endroits les plus hospitaliers pendant les fêtes de fin d’année…

2. Une période moins chargée.

Ni école ni devoirs, des clients en vacances… L’été est une période plus calme pour bon nombre d’entre nous. Pensez à ranger votre habitation avant la visite d’acheteurs potentiels. Si vous avez un peu de temps, pourquoi ne pas repeindre votre abri de jardin ? En effet, un petit investissement peut parfois faire grimper sensiblement le prix de vente.

Acheteur, vous avez, vous aussi, plus de temps à consacrer aux visites. Pourquoi ne pas vous promener dans le quartier pour explorer les alentours ? Le moment le plus indiqué : une belle soirée d’été, histoire de voir si la terrasse ou le jardin est effectivement toujours bien ensoleillé.

3. Jouez sur les odeurs.

Les odeurs ont toute leur importance. Elles évoquent souvent de beaux souvenirs : un bouquet de fleurs du jardin ou une tasse de café fumant plongeront immédiatement vos acheteurs dans l’ambiance. Envisagez aussi d’ouvrir quelques fenêtres (à moins que vous n’habitiez une rue commerçante bondée en pleine période de soldes...).

4. Les gens sont plus heureux.

Certes, vous ne vendez pas de petits pains, mais les gens heureux ont plus vite tendance à acheter quelque chose. Il se pourrait même que l’affaire soit conclue plus rapidement si vous êtes vous-même de belle humeur. N’oubliez pas : un sourire ne coûte rien et l’achat d’une maison reste, en partie, une décision émotionnelle.

5. Faites de plus belles photos.

La première impression est souvent cruciale. Or ce sont généralement les photos qui permettent à l’acheteur de se faire une première idée de sa future habitation. Avouez-le : un jardin en fleurs captera beaucoup plus l’attention qu’une plate-bande de gazon jonchée de feuilles mortes. Et puis, ce n’est pas parce que l’été est terminé que vous devez remiser vos jolies photos !

En tant qu’acheteur, ne vous laissez pas berner par une brochure aguichante, remplie de photos d’un couple sirotant une coupe de champagne sur la plage. Qui sait ? Le vendeur n’a peut-être pas l’âme d’un photographe et sa maison recèle de nombreux atouts, invisibles sur le cliché.

6. La nature est en fleurs.

Elle embellit votre habitation et ses alentours et les rend plus attirants qu’une habitation au milieu d’un bourbier ou, pire encore, dans un paysage enneigé (à moins que le bien que vous vendez soit un chaleureux chalet dans une station de ski).

Vous cherchez un nouveau chez vous en dehors des mois d’été ? À vous les nombreux avantages : la concurrence avec d’autres acheteurs potentiels sera généralement moins rude et les vices seront souvent plus visibles (ou perceptibles) pendant les mois froids et humides de l’hiver.

7. Journée « maisons ouvertes ».

Une résidence secondaire à vendre à la mer ? La période estivale est le moment rêvé pour une journée « maisons ouvertes » ! Qui sait : un touriste curieux tombera peut-être immédiatement sous le charme de votre bien !

Vous cherchez une maison et profitez d’une journée « maisons ouvertes » ? Ne vous laissez pas surprendre par le nombre de visiteurs et prenez tout votre temps pour visiter la maison.

8. La calme plane sur la ville.

En été, beaucoup fuient la ville. Avec de nombreux avantages à la clé pour les vendeurs et leurs clients : parking aisé, moins de voitures, moins d’embouteillages et un parc voisin tout en fleurs. Bref : des alentours beaucoup plus attrayants. En revanche, méfiez-vous des éventuels événements : les festivals musicaux, les marchés nocturnes et les braderies ne sont pas les meilleurs moments pour fixer un rendez-vous.

Acheteur, n’oubliez pas que l’été a toujours une fin en Belgique. Un petit appartement du centre-ville qui semble étouffant en période de fortes chaleurs se révélera peut-être hyper cosy en hiver. Peut-être aurez-vous plus qu’assez avec une mini-terrasse (tout le monde ne trouve pas délassant de devoir entretenir un grand jardin). Sans oublier qu’un petit espace vous fera économiser beaucoup sur votre facture d’énergie, a fortiori si vous le comparez à un spacieux loft tout ouvert. 

9. Tout le monde en vacances ?

Vous pensez que vous attirez moins de visiteurs parce que tous les acheteurs potentiels sont en vacances ? Détrompez-vous ! L’été dure trois mois. Or la plupart des gens ne partent que deux à trois semaines. D’ailleurs, les candidats-acheteurs ne suspendent pas leurs recherches pendant leurs vacances : il y a de fortes chances que le futur occupant de votre maison vous envoie un e-mail depuis son iPad, sous la chaleur du soleil de Toscane.

L’été offre donc plus d’un avantage. Reporter les recherches à l’automne ou à l’hiver ? Mauvaise idée. Attendre ne fera que contrecarrer vos plans une fois que vous aurez enfin trouvé la maison de vos rêves et n’aurez pas de fonds disponibles.

Check-list

Vous vendez votre habitation ?

  • Optimisez la lumière.
  • Apportez des touches parfumées et aérez les pièces.
  • Votre habitation est-elle accessible ? Assurez-vous que des événements dans le quartier n’entravent pas l’accès.
  • Effectuez de petites réparations.
  • Prenez des photos claires.
  • Rangez votre maison.
  • Enfin : recevez vos visiteurs avec le sourire !

Vous cherchez une maison ?

  • Assurez-vous que l’habitation et le jardin sont suffisamment baignés de soleil.
  • Explorez le quartier et les alentours.
  • Vérifiez qu’il existe des possibilités de stationnement pendant les périodes chargées.
  • Recherchez les éventuelles activités.
  • Soyez attentif aux vices.
  • Ne tombez pas dans le piège de l’achat impulsif.
  • Faites preuve de sens critique.
  • Faites attention aux vices.