Le phishing et autres formes de fraude aux paiements

phishing 00

Qu’est-ce que le phishing ?

Le phishing est une forme de fraude par laquelle les fraudeurs ‘pêchent’ vos données personnelles et bancaires dans le but de voler de l’argent sur votre compte bancaire

Comment fonctionne le phishing ?

Les fraudeurs tentent d’obtenir vos données de différentes manières. En se faisant passer pour une entité fiable, ils tentent d’obtenir vos données personnelles et vos coordonnées bancaires par le biais de faux courriels, pages internet, SMS, messages WhatsApp, appels téléphoniques… Ils veulent également obtenir vos codes secrets. Avec les informations volées, ils effectuent ensuite des transactions bancaires sur votre compte. 

Parfois, ils utilisent une combinaison de différentes méthodes. Par exemple, après un courriel, vous pouvez également recevoir un appel téléphonique.

Parfois, le fraudeur demande à sa victime d’envoyer sa carte bancaire et son code PIN.

Autres formes de fraude aux paiements

Outre le phishing, il existe d’autres formes de fraude aux paiements. Ici, il ne s’agit pas de voler les codes secrets cruciaux pour retirer l’argent de votre compte. Dans ces cas, les victimes sont trompées et effectuent elles-mêmes la transaction frauduleuse. Dans certains cas, les transactions sont manipulées ou les données volées. Pour ce faire, les cybercriminels installent un malware sur le PC, la tablette ou le smartphone de la victime.

Une approche différente, mais avec les mêmes conséquences: votre compte bancaire est pillé.

Quelles sont les formes de phishing (hameçonnage) ?

  • Fraude par carte bancaire

    Une forme de phishing dans laquelle les criminels vous demandent de leur envoyer votre carte bancaire par la poste.
    En savoir plus >

     

  • Phishing par courriel et SMS

    Tentative d'obtention de vos coordonnées bancaires au moyen de faux messages.
    En savoir plus >

  • Phishing par le biais de ‘mules'

    Les mules aident les criminels - parfois à leur insu - en transférant des sommes d'argent.
    En savoir plus >

     

Quelles autres formes de fraude en ligne existe-t-il ?

  • La fraude des comptes à sécurité renforcée

    Les escrocs vous demandent de transférer de l'argent sur un compte "sûr".
    En savoir plus >

  • Fraude par Whatsapp

    Le criminel se fait passer pour une connaissance qui ne peut temporairement pas accéder à son compte et vous demande ensuite de transférer de l'argent.
    En savoir plus >

     

Dans cette vidéo, nous vous donnons 3 conseils concrets pour une banque en ligne sûre

  • Conseil 1: tout d'abord, vérifiez l'adresse électronique de l'expéditeur.
  • Conseil 2: L'expéditeur vous demande-t-il de faire quelque chose d'urgent qui exige que vous cliquiez sur un lien ? Ne le faites pas.
  • Conseil n° 3: vérifiez quand le courriel a été envoyé.

Conseils pour mieux vous armer

  1. Ne vous contentez pas d'exécuter une transaction sans la vérifier minutieusement. Si une soi-disant connaissance vous demande de transférer de l'argent, appelez d'abord cette personne pour vérifier si c'est bien elle qui vous le demande.
  2. Ne partagez jamais vos codes avec quelqu'un d'autre. Crelan ne vous demandera jamais votre code PIN ou votre mot de passe par courriel, par SMS ou par tout autre moyen. Choisissez un mot de passe fort et gardez-le secret à tout moment.
  3. Examinez de manière critique le contenu de chaque message. Les messages de phishing contiennent souvent une excuse pour subtiliser des données personnelles. Parfois ils vous rendent heureux, parfois ils vous font peur. Soyez particulièrement méfiants. Des primes coronavirus, des imitations de cardstop, un nouveau digipass... Ce sont des exemples que les fraudeurs utilisent pour vous attirer sur un faux site internet et dérober vos codes.
  4. Ne cliquez pas sur les liens suspects que l'on vous envoie et ne vous laissez pas détourner vers la page de la banque en ligne. Tapez toujours vous-même l'URL de myCrelan dans la barre de votre navigateur. Ou ajoutez-la à vos favoris.
  5. Activez votre filtre anti-spam dans votre boîte aux lettres. Les pièces jointes des courriers de phishing peuvent contenir des virus ou des logiciels malveillants. Les fichiers ZIP, exe et js, entre autres, sont suspects.
  6. Transmettez les messages suspects à verdacht@safeonweb.be et à votre agent Crelan avant de les détruire. De cette façon, vous aiderez à repérer les tentatives de hameçonnage des cybercriminels.

Premiers réflexes en cas de phishing

Vous avez été victime de phishing ? Veuillez prendre les mesures suivantes:

  • Appelez Card Stop op 070 344 344 pour bloquer votre carte.
  • Informez votre agent Crelan.
  • Rassemblez toutes les informations pour prouver les faits.
  • Déposez une plainte à la police.