Crelan va aider à la préservation des forêts belges

Crelan et la Société Royale Forestière de Belgique unissent leurs forces

04 mai 2021

Crelan a conclu un partenariat avec la Société Royale Forestière de Belgique (SRFB) pour soutenir des projets de reboisement en divers endroits du territoire belge. De cette manière, Crelan veut contribuer à une meilleure protection et préservation des forêts de notre pays.

tree

Des forêts suffisamment saines restent un sujet d'attention

En Belgique, la forêt couvre 700.000 hectares, soit 23% du territoire national.

Aujourd’hui, plus de 60% des essences qui peuplent nos forêts montrent des signes de faiblesse.

Pour préparer la forêt de demain, il est important de soutenir une régénération plus résiliente des forêts et encourager des projets diversifiés en essences, en âge et en structure qui s’inscrivent dans le temps et l’espace.

En 2021, dans le cadre de son partenariat avec la SRFB, Crelan couvrira le coût de la plantation de quatre arbres pour chaque financement ÉCO-Énergie accordé.

La banque s'engage également à planter au moins 5.000 arbres. En fonction du nombre de financement ÉCO-Énergie contractés, ce nombre pourrait encore augmenter.

Jean-Paul Grégoire, Administrateur-Directeur de Crelan: « Nous constatons que de plus en plus de clients demandent des initiatives et des produits durables. En tant que banque coopérative, nous pouvons leur servir d'exemple. Chaque année, nous soutenons divers projets durables menés par nos actionnaires coopérateurs par le biais de la Crelan Foundation.

Le nouveau partenariat avec la SRFB renforce cet engagement car nous travaillons désormais avec nos clients pour réduire les émissions: les clients avec un projet de rénovation durable pour lequel ils demandent un financement ÉCO-Énergie, et la banque avec sa contribution à la SRFB pour chaque financement ÉCO-Énergie accordé. Dans le même temps, nous sommes également conscients que dans nos zones densément peuplées, un bon équilibre doit être maintenu entre les différentes zones aux finalités différentes. C'est pourquoi cette action vise la restauration et la gestion des zones forestières existantes. »