Combien coûte réellement la recharge d’une voiture électrique ?

« Faire le plein » en mode électrique ou avec un carburant classique, c’est complètement différent. Surtout en ce qui concerne la facture finale qui n’est pas aussi transparente que celle à laquelle nous sommes habitués. Et que dire de l’influence de la hausse des prix de l’énergie ?

Cout recharge voiture électrique

Vous envisagez d’acheter une voiture électrique, soit neuve, soit d’occasion ? Dans ce cas, Crelan vous aide à bien démarrer avec un prêt voiture avantageux. Vous aimeriez en savoir plus ? N’hésitez pas à passer dans une agence Crelan près de chez vous.

Enclencher le pistolet, regarder défiler les chiffres et attendre impatiemment le « clic » d’arrêt : après avoir fait le plein de diesel ou d’essence, vous savez immédiatement et très exactement de combien votre portefeuille a diminué.
Pour une voiture électrique, c’est différent. Les bornes de recharge publiques se taisent dans toutes les langues sur les prix qu’elles pratiquent. Ceux-ci se calculent en kWh et vous ne les connaissez que lorsque vous recevrez la facture finale dans votre boîte mail. Donc après, plutôt qu’avant.

Recharge de la voiture électrique : plus simple avec une carte de recharge

La procédure de chargement demande un peu de préparation. On commence généralement par choisir une carte de recharge. Celle-ci permet non seulement d’actionner la borne d’un simple geste, mais aussi de profiter d’une réduction sur le tarif.
Chaque fournisseur de cartes de recharge définit ses propres règles : parfois, il y a des frais de transaction, parfois pas. Certains facturent via un abonnement, tandis que d’autres appliquent des frais de démarrage par recharge. D’autres encore facturent un supplément en plus de la consommation d’électricité. Mieux vaut donc bien s’informer et comparer les conditions de ces différents opérateurs de cartes

Chaque fournisseur de carte de recharge définit ses propres règles

Dans certains cas, d’autres solutions sont possibles. Vous pouvez également payer via une application (d’un fournisseur ou de la marque de votre voiture) ou via une carte de crédit. Avec un coût supplémentaire d’environ 10 %. Cette option peut toutefois s’avérer intéressante. En moyenne, le conducteur d’une voiture électrique ne recharge pas souvent aux bornes publiques (seulement deux fois sur dix). Il n’a donc pas toujours besoin d’un abonnement. Ni de toutes ces démarches.

Combien coûte la recharge d’une voiture électrique ?

Ce n’est pas l’opérateur de la carte de recharge qui détermine le prix de l’électricité, mais bien l’entreprise qui gère la borne. La règle de base : plus la recharge est rapide, plus le coût est élevé. Avant la crise énergétique, la consommation d'une voiture électrique revenait nettement moins cher que celle d'une voiture à carburant fossile. Mais, depuis le début de l’année, les tarifs des bornes publiques ont encore augmenté. Aujourd’hui, les conducteurs de voitures électriques paient facilement 60 à 70 cents par kWh. Pour les chargeurs rapides le long des autoroutes, il faut encore compter 10 à 20 % supplémentaires. Et l’avantage sur le kilomètre parcouru au diesel ou à l'essence s’annule. Le coût de charge dépend aussi de l’habitat. Lorsqu’on dispose d’une allée ou un garage, on peut plus facilement recharger avec une wallbox. Avant la hausse des prix de l’énergie, c’était une solution très économique avec une fourchette de prix comprise entre 23 et 30 cents par kWh. Mais entretemps, ces coûts ont doublé et concordent désormais avec ceux des bornes publiques. Si l’on possède des panneaux solaires, par contre, on s’en sort très bien.

Les seuls à faire une affaire sont ceux qui possèdent des panneaux solaires

Si vous habitez en Flandre, le nouveau tarif capacitaire n’allège pas non plus le coût de la recharge. Selon cette nouvelle méthode de calcul, introduite en 2023, c’est votre consommation de pointe mensuelle qui détermine le tarif de la distribution de votre électricité domestique. Et bien sûr, la recharge de votre voiture électrique va créer un sérieux pic de consommation. Vous pouvez heureusement limiter celui-ci en réglant le comportement de recharge de la voiture électrique dans le programme de bord. Une wallbox intelligente aussi est très utile. Celle-ci tient en effet compte des pointes de consommation des autres ‘gros consommateurs’ de votre foyer afin d’assurer une bonne répartition. La wallbox intelligente coûte un peu plus cher mais s’accompagne d’une réduction d’impôts, pouvant aller jusqu’à 1.750 € avec de l’électricité verte.

Les autres atouts

Si la voiture électrique a perdu son principal atout -son faible coût de consommation-, le marché de l'électricité est toutefois très volatil actuellement. Lorsque la situation et les prix se stabiliseront, cet avantage sera à nouveau d’actualité. En outre, la voiture électrique a une autre carte à jouer : par rapport à une voiture thermique, ses coûts d'entretien et de réparation sont jusqu’à deux fois moins élevés.

Encore des questions à propos de la conduite électrique ?

Par exemple ? Est-ce qu’on conduit une voiture électrique de la même façon ? A-t-on assez d’autonomie pour arriver à destination ? Voici, pour vous, les réponses aux 5 questions les plus fréquemment posées sur la conduite électrique. Ou vous êtes déjà gonflé à bloc pour passer à la voiture électrique ? Crelan vous aide à bien démarrer. Pour une voiture électrique également, vous trouverez un prêt avantageux chez nous. N’hésitez pas à venir en discuter avec un agent Crelan près de chez vous.

Forme de crédit : prêt à tempérament pour l’achat d’une nouvelle voiture.
Prêteur : CrelanCo SC, Boulevard Sylvain Dupuis 251, 1070 Bruxelles.

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.

Disclaimer : Les informations contenues dans cette publication constituent un commentaire général sur la situation financière actuelle et ne doivent pas être considérées comme un conseil ou une recommandation concrète en matière de produits financiers.