Le PEB pour les nuls

Le PEB (Performance Energétique des Bâtiments) est un certificat obligatoire pour tous ceux qui vendent un bien ou le mettent à la location. Il permet de mieux connaître les performances énergétiques des maisons et des appartements. Dans une société dans laquelle les prix de l’énergie ne cessent de croître, ce certificat prend une place toujours plus importante.

Le PEB en Wallonie

Le PEB doit impérativement être remis à l’acheteur avant la signature de la convention de vente ou de location. Mais la loi ne se limite pas à cela. Les caractéristiques du certificat doivent être mentionnées dans les publicités liées aux transactions immobilières. En cas de manquements à ces règles, des sanctions administratives sont prévues. Si le PEB est inexistant, l’amende à charge du vendeur sera de 1.000 euros. En cas de non-respect de la notification du PEB dans les publicités ou en cas de non-transmission, l’amende s’élèvera, cette fois, à 500 euros.

Le PEB à Bruxelles

Une telle législation existe également à Bruxelles. Chaque bien de plus de 18 mètres carrés et chaque bureau de plus de 500 mètres carrés mis en location ou proposé à la vente doit être accompagné d’un certificat PEB.

Depuis peu, les Bruxellois qui le souhaitent peuvent consulter les PEB en ligne au moyen d’une simple inscription. Un moyen facile et rapide de vérifier les performances énergétiques d’un bien convoité. À ce stade, ils n’y trouveront que les certificats des logements dont la première demande d’urbanisme a été déposée avant le 2 juillet 2008. Les autres certificats y seront intégrés dans le courant de l’année 2019, selon Bruxelles-Environnement.

Vous cherchez à acheter une maison ou un appartement? Voici quelques astuces.

  • Prenez votre temps et utilisez le PEB lors de la visite d’une maison. N’hésitez pas à comparer l’habitation avec les données techniques reprises dans le certificat que vous aurez reçu avant la signature de l’acte. Ne vous laissez pas distraire par le vendeur ou par l’agent immobilier. Plus ils ont l’air pressés, plus vous prendrez le temps de visiter le bien de fond en comble.
  • Utilisez tous vos sens. Le PEB ne dit rien de la qualité des travaux effectués dans la maison. Lorsque vous visitez une habitation, si vous en avez la possibilité, contrôlez toujours le toit, les murs… Un toit a beau être bien isolé, si sa couverture extérieure est en mauvais état, vous risquez de rapidement faire face à de mauvaises surprises.  Cette problématique vaut également pour l’humidité, la qualité de l’air ou des installations défectueuses qui n’ont pas de conséquences directes sur la certification PEB. Cela signifie qu’une maison bien isolée peut recevoir un bon certificat PEB tout en présentant des problèmes d’humidité. Lutter contre des problèmes d’humidité s’avère généralement coûteux.
  • Malgré la loi de l’offre et de la demande, nous ne pourrions que trop vous conseiller de prendre le temps et de ne pas vous décider en une nuit. Ne prenez pas de décisions précipitées et n’hésitez pas à retourner voir la maison de vos rêves avec des membres de votre famille ou avec des professionnels. Une visite en compagnie d’un architecte, d’un entrepreneur et, pourquoi pas, d’un expert en certification PEB n’est jamais inutile. Etudiez le moindre détail et posez toutes les questions qui vous passent par la tête.
  • Le certificat PEB reste valable pendant 10 ans. Nous conseillons aux vendeurs de ne pas tenir compte de ce délai un peu long et de toujours demander un nouveau PEB de façon à connaître les chiffres actualisés, surtout si des travaux récents ont influencé le score favorablement (kWh/m²). Ces résultats peuvent notamment être utiles lors de la négociation du bien mis en vente.
  • N’oubliez pas non plus de passer à la loupe toutes les primes en vigueur dans la région dans laquelle se trouve le bien que vous convoitez. Cela vous permettra peut-être de réaliser plus rapidement les travaux qui rendront votre maison plus confortable et moins énergivore.
  • Vous avez acheté une maison et vous devez y effectuer des travaux ? Soyez attentif. Un certificat PEB reste valable 10 ans à condition qu’aucune modification ne soit apportée aux caractéristiques énergétiques de l’habitation que vous rénovez. La mise à jour du certificat PEB sera plus facile si vous êtes capable de lister les modifications apportées à votre maison (certificats, factures détaillées,…)
  • À la recherche d’un facilitateur PEB pour votre audit énergétique ? Malheureusement, il n’est pas possible de calculer votre propre PEB. Vous pouvez faire réaliser un certificat par des experts. Attention : le législateur n’a pas souhaité fixer de prix, n’hésitez donc pas à demander un devis à plusieurs experts.

Et ce n’est pas tout ! Voici encore d’autres d’astuces pour ceux qui cherchent à acheter un bien.

Le PEB en Flandre

À ce stade, rien ne change à Bruxelles et en Wallonie alors que la formule du certificat Performance Energétique des Bâtiments (PEB) vient d’être totalement renouvelée en Flandre. Une évolution très importante pour ceux qui envisagent d’acheter en Flandre, et peut-être même pour tous les Belges… vu que certains experts considèrent la réglementation flamande  comme l’évolution logique pour les autres régions. En lire plus sur le PEB (EPC) en Flandre.

Vous voulez en savoir plus sur le PEB ?

Vous avez des questions à propos de la vente de votre habitation ? Vous avez l’intention d’acheter un nouveau logement ? N’hésitez pas à contacter l’agent Crelan près de chez vous !

Prenez rendez-vous