Savez-vous combien rapporte l’épargne-pension si vous commencez à 25 ans ?

L’épargne-pension est un placement très intéressant. Surtout si vous pouvez vous passer de cet argent pendant une longue période. Avec Crelan, vous consolidez ainsi un joli pactole, tout en recevant une belle récompense de la part de l’État. L’épargne-pension bénéficie en effet d’une déduction fiscale de l’ordre de 30 %. Si vous épargnez 81,67 euros par mois, ou 980 euros par an, l’État vous rembourse dans ce cas 294 euros sous la forme d’un avantage fiscal. Vous êtes gagnant(e) sur toute la ligne : vous créez une belle réserve pour vos vieux jours et économisez une somme qui était normalement dévolue au paiement de vos impôts.   

Weet u hoeveel pensioensparen vanaf 25 jaar oplevert?

Le plus tôt sera le mieux

L’exemple repris ci-dessous illustre l’impact de l’âge auquel vous commencez à épargner sur votre capital final perçu à 65 ans. La conclusion est limpide : il vaut mieux commencer tôt.

Notre simulation se base sur trois hypothèses :

  • Simulation n° 1 : vous avez 25 ans et épargnez 980 euros par ans pendant 40 ans.
  • Simulation n° 2 : vous avez 35 ans et épargnez 980 euros par an pendant 30 ans.
  • Simulation n° 3 : vous avez 45 ans et épargnez 980 euros par an pendant 20 ans.

Simulations

Simulation 1 Simulation 2 Simulation 3
Âge au départ 25 ans 35 ans 45 ans
Durée jusqu'à 65 ans 40 ans 30 ans 20 ans
Montant épargné par mois 81,67 euros 81,67 euros 81,67 euros
Montant investi 39.200 euros 29.400 euros 19.600 euros
Plus-value 111.706 euros 46.408 euros 15.271 euros
Avantage fiscal 11.711 euros 8.771 euros 5.831 euros
Remboursement à l'âge de 65 ans 150.906 euros 75.808 euros 35.871 euros
capitalisation

Une personne de 25 ans qui épargne 81,67 euros par mois pendant 40 ans arrive au seuil maximal déductible fiscalement de 980 euros par an. Sur toute la durée de son épargne, elle aura investi 39 200 euros. Une mise de base qui sera presque quadruplée lorsqu’elle aura 65 ans, avec un capital final de 150 906 euros. Dans cet exemple, l’épargne-pension engendre un bénéfice de 111 706 euros, dont 11 711 euros rien qu’en avantages fiscaux.

Dans le cas d’une personne de 35 ans mettant 81,67 euros de côté par mois (ou 980 euros par mois) pendant 30 ans pour son épargne-pension, cela revient à un investissement de 29 400 euros à la date de son 65e anniversaire. Une somme qui engendre une plus-value de quelque 46 400 euros, pour arriver à un capital final de 75 800 euros. Soit 2,5 fois le montant de départ.

Ceux qui démarrent leur épargne-pension à 45 ans n’auraient pas dû attendre aussi longtemps. Cependant, la formule reste toutefois très avantageuse : la somme épargnée de 19 600 euros rapporte, après 20 ans, un avantage de 5 831 euros, et engendre une plus-value de 15 200 euros. Votre mise de départ est donc doublée, et atteint un total de 34 800 euros.  

Pour résumer, si l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, on peut dire que l’épargne-pension appartient à ceux qui commencent tôt !

En savoir plus ?

Si vous souhaitez être conseillé, vous trouverez toujours un agent Crelan à votre disposition.

Prendre rendez-vous

Note :

Les conditions sont identiques pour chaque hypothèse :

  • Un rendement annuel fictif de 6 %.
  • Une épargne mensuelle de 81,67 euros, soit 980 euros par an.
  • Les frais d’entrée de 2 % ont été pris en compte et déduits de chaque versement mensuel.
  • La taxe anticipative survenant à 60 ans (impôt du gouvernement sur le montant final) a également été prise en compte.