Éviter les embouteillages ? Roulez à moto !

Vous jalousez intérieurement les motards qui vous dépassent quand vous êtes bloqué dans les embouteillages ? La moto est peut-être faite pour vous. Si elle permet d’éviter les bouchons, elle constitue aussi un moyen de locomotion relaxant. Elle vous laisse plus de liberté : l’occasion de découvrir de nouveaux itinéraires. Elle coûte, en outre, moins cher que la voiture. Nous avons dressé la liste des frais.

Quel permis ?

Si votre permis de conduire B date d’avant 1989, vous pouvez conduire une moto. Ce n’est pas le cas ? Il vous faut alors un permis moto spécial. Un permis AM vous permet de conduire un cyclomoteur, un scooter, une moto légère ou un quadricycle léger. Le permis A1 est valable pour les motos ou les scooters de max. 125 cm³ et d’une puissance maximale de 15 ch. Avec un permis A2, vous pouvez conduire une moto de 47 ch. Vous avez un permis A ? Vous pouvez alors enfourcher n’importe quelle moto.

Un permis A2 ou A s’obtient dès 805 euros.

Moto neuve ou d’occasion ?

Vous trouverez peut-être une moto pour une bouchée de pain sur Internet ou chez un revendeur douteux… Il y a toutefois peu de chances qu’elle garantisse une sécurité maximale. Si vous cherchez une moto neuve de qualité (plus de 500 cc), comptez facilement 6 000 euros. Pour une moto d’occasion sûre, ne descendez pas sous la barre des 1 500 euros.

Prenez vos précautions

Quand vous roulez à moto, vous devez vous protéger d’une éventuelle chute. Voici la liste du matériel absolument nécessaire.

  • Un casque : vous trouverez des modèles convenables à partir de 150 euros.
  • Des gants : dès 20 euros.
  • Des bottes : choisissez des chaussures ou des bottes qui couvrent vos chevilles. Il en existe dès 30 euros.
  • Vous êtes obligé de porter un pantalon et un haut à manches longues, mais aucune exigence spécifique n’est imposée à ce niveau.

Au total, votre tenue de motard vous coûtera 200 euros.

Sans oublier…

Vous devrez aussi payer une taxe de circulation annuelle de 57,02 euros.

Tout propriétaire d’un véhicule neuf ou d’occasion paie également une fois la taxe de mise en circulation (TMC) à la mise en usage du véhicule sur la voie publique. Cette taxe dépend de l’âge et de la puissance du véhicule. Elle peut dépasser les 2 000 euros.

Vous êtes, par ailleurs, tenu de souscrire une assurance. Le montant dépend du modèle et du conducteur. Comptez au moins 200 euros.

Ajoutez à cela les frais d’entretien : un entretien annuel de 150 euros, de nouveaux pneus (à partir de 200 euros) et, en fonction du nombre de kilomètres que vous parcourez, des frais supplémentaires pour le remplacement de votre kit chaîne...

Avantage fiscal

Les frais annexes vous découragent ? Sachez que vous pouvez les déduire dans votre déclaration fiscale : de quoi en récupérer une bonne partie. Les déductions dépendent, bien sûr, de votre métier et de votre situation familiale.

Exemple : Quel montant un travailleur peut-il récupérer pour l’achat d’une moto ?

  • 29,35 % sur la première tranche de 5 760 euros
  • 10,5 % sur la tranche entre 5 760 euros et 11 380 euros
  • 8 % sur la tranche entre 11 380 euros et 19 390 euros
  • 3 % sur la tranche supérieure à 19 390 euros

Vous êtes convaincu, mais vous n’avez pas le budget pour vous acheter une moto ? Crelan vous propose un prêt à tempérament. Vous financerez ainsi votre nouvelle moto au tarif d’un prêt pour une voiture neuve.

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.